la mort de tintagiles

la mort de tintagiles

spectacle et installation en salle
création 2017

texte :
Maurice Maeterlinck
mise en scène :
Yohan Bret
production :
Marie Attard
dramaturgie :
Julien Botella
scénographie :
Claire Saint-Blancat
construction et régie plateau :
Claire Daulion
création et régie lumière :
Cyril Monteil
création musicale et régie son :
Benoit Bories
création costumes :
Sylvain Wavrant
création maquillages :
Olivier Chauzy
création coiffures :
Richart Marty-Bravo
création oeuvres satellitaires :
100taur, Marie-Pierre Brunel
Lilian Coquillaud, Romain Gaboriaud, Léa Hernandez Tardieu
interprètes :
Martine Amisse, Catherine Beilin-GattiGeorges Besombes, Victor Ginicis, Julian Peres
régie lumière :
Coralie Trousselle, Nicolas Lampin
régie plateau :
Cyril Paillas
photographies de plateau :
Jacob Chetrit

résumé

la mort de tintagiles  ressemble à un conte. deux sœurs, Ygraine et Bellangère, vivent sur une île avec leur vieux serviteur, Aglovale. le retour de Tintagiles, le petit frère, rallume leur espoir. dans la tour du château habite la tyrannique et invisible reine dévoreuse d’âmes…

Ygraine seule pénètre où les vivant•e•s ne pénètrent pas, passe la ligne interdite, au-delà de la dernière marche et communique avec Tintagiles prêt à être absorbé – étouffé – par la force destructrice, le néant noir, mais prêt aussi à passer – si petit – par la fente élargie, prêt donc à renaître après ce passage au domaine des ombres.

la fragile membrane de l’inatteignable a été touchée.
un théâtre total qui plonge le public au coeur d’une expérience pour représenter ce drame crépusculaire, une cérémonie ritualisée propre à bouleverser la frontière entre la vie et la mort et à devenir lieu de la renaissance symbolique.

bande annonce

captation du spectacle